EXclusif ! concert acoustique de Turner Cody & James Levy le samedi 13 mars à la Bulle !

flyertourneefevmars2010.jpg

…. Turner Cody habite à Brooklyn, NY et joue de la basse pour Herman Düne, mais pas seulement… C’est aussi un incroyable auteur compositeur interprète dans la lignée de Woody Guthrie, Bob Dylan ou plus récemment Daniel Johnston.
Turner Cody apparaissait déjà en 2002 sur la compilation, Antifolk Vol. 1 de chez Rough Trade, parmi ses amis les Moldy Peaches, Jeffrey Lewis, Diane Cluck, Ish Marquez et bien d’autres.
Depuis qu’il a quitté, à l’âge de 18 ans, sa villle natale (aux alentours de Boston) pour New-York en 1999, il a enregistré et autoproduit pas moins de 8 albums. Dont 3 avec ses frères d’adoption, les Herman Düne.

Dernièrement Turner Cody est apparu en France pour signer la BO du « prophète  » de Jacques Audiard. Un pari réussi, et il semblerait que mister Cody soit sur orbite pour faire parler de lui…

….Quant à mister James Levy, qui fait la première partie de Turner, ses productions lui ont valu l’étiquette « crooner pop »…

Alors, retenez votre souffle et rendez-vous à la Bulle ce samedi 13 mars !

Apéro-Vernissage café photo à la bulle le vendredi 5 mars à 19h30

cafe.jpg
 

Café-photo est un projet de la très talentueuse photographe Frédérique Delabrousse. Une mise en scène de la féminité sous tout ses aspects dans l’ambiance d’un café.
Frédérique Delabrousse a l’art et la manière de toucher au plus proofond cette sensibilité féminine, beauté intrinsèque du corps, sensualité, érotisme du quotidien.
Nous sommes honorées de pouvoir l’exposer un mois complet !!
Alors rendez-vous vendredi 6 mars pour boire un verre et rencontrer ces modèles d’un jour en compagnie de Frédérique !

 » Des quelques petites années où remonte ma mémoire, j’ai toujours ressenti le besoin de m’exprimer artistiquement en creant et me servant de tous supports mis à notre disposition par notre société. J’ai tout de meme donner priorité à la peinture qui restera pour moi, ma projection intérieure meme si je ne pratique plus beaucoup (totalement autodidacte aussi).
La peinture isole, je pouvais rester des journées et nuits entieres face à la toile, la photographie se partage, se vit, se créer, se saisie, l’instant que vous fixez à coup de pixelles ne se reproduira jamais, de meme que le coup de pinceau sur une toile de peintre ne pourra jamais se cloner.. J’aime cette mise en scene, cette creation et surtout ce partage avec le modèle, cette intimité qui prend naissance tout au long d’une seance, le partage du resultat, ce travail en commun, et surtout le sourire des modèles lorsqu’elles se voient comme elles sont, bien souvent « belles » mais sans le savoir, trop influencées par les medias et la vulgarisation de la beauté.
Mes preferences s’orientent toujours vers des modèles debutants, ou l’on peut encore, saisir leur personnalité, je n’irais pas jusqu’a dire « leur âme » , je suis pas un grand manitou ! lol ! et lorsque le modèle me dit « whouu on dirait une star,  » cela me suffit pour me persuader de continuer ces seances qui ne sont que passions, partages, pause-café, et imprevus. Je souhaiterais arriver à depasser certaines, non!, pas certaines!, mais toutes les frontieres que l’on s’impose avec ces murs de betons educatifs que l’on vous dresse autour de vous tout au long de votre vie, et je suis toujours admirative de certaines creations artistiques meme si elles ne correspondent pas à mes affinités et mon ressenti… « 

A la découverte sonore de Yann Paranthoën — Ecoute collective le week-end du 6 et 7 février à 16H

ecoutecollectiveestceque67fev2010.jpg

Rêveurs et voyageurs du son, bonjour !

L’association Est-ce que t’entends ce que je vois ? est heureuse de vous convier à sa quatrième écoute collective, qui aura lieu le samedi 6 et dimanche 7 février 2010, à 16 heures, à Bulle de fabrique’s, 37-39 rue Saint-James, Bordeaux centre.

De quoi s’agit-il exactement ? Pour participer à cette séance sonore, rien de plus simple. Il suffit de pousser la porte de ce café original, de prendre place sur canapés, tapis et coussins et de fermer les yeux… En plus, c’est gratuit !

Pour le bonheur de vos oreilles, vous serez alors transporté au large des îles anglo-normandes, à 16 milles du continent européen. L’occasion de se plonger durant une heure samedi et dimanche, dans le quotidien des gardiens solitaires du phare des Roches-Douvres.

La création radiophonique de Yann Paranthoën intitulée « Le Phare des Roches-Douvres » est ‘une des œuvres majeures de cet ancien opérateur de son chez Radio France. Cette écoute collective sur deux jours sera l’occasion de faire entendre la richesse et la virtuosité que peut comporter une création sonore.

« Il faut choisir à la radio les mots qui ont une force de couleur […] La voix est une musique, avant d’être un sens », disait le producteur, qui nous a quittés en 2005. Pour lui, la radio était avant tout expression, dans une « sensibilité à ce qui se passe ».

Yvon Rochard, président de l’Association Yann Paranthoën sera notre invité lors des deux séances. Il sera présent pour échanger avec le public sur l’œuvre mais aussi sur l’auteur.

Rendez-vous donc le samedi 6 février, à 16 heures, à Bulle de fabrique’s pour écouter la première partie du « Phare des Roches-Douvres » et / ou le dimanche 7 février, à 16 heures, à Bulle de fabrique’s pour la seconde partie.

Nous espérons vous embarquer nombreux dans ce voyage sonore !

 

NB : A ce titre la bulle sera exceptionnellement ouverte de 15H à 21H !!

Floatting and feminine things… Apéro vernissage d’Elodie Oliveira.

flyerbulleexpoelo.jpg
 

Elodie Oliveira, co-fondatrice de l’association de plasticiens(nes) Art & fils s’invite à la bulle pour vous présenter son univers « flottant ».
Des médiums très différents, vidéos, installations, photos et dessins, se rencontrent pour vous emmener dans une atmosphère résolument féminine et romantique. Vous êtes invités à contempler des œuvres en suspension, entre rêve et nostalgie enfantine.
Tout est question de suspension, d’élévation ; venez découvrir des éléments mouvants, des images accrochées dans les airs et le caractère lanscinant d’une vidéo.
Accordez vous alors cette petite évasion pendant ces froides journées d’hiver…

Soirée spéciale Italie avec Luca Costa !!

 

lucacosta.jpg
La Bulle se met aux couleurs de l’Italie pour sa première soirée « Citoyen du monde » !!

Calors, calor, pizzas maisons, bruschettas, vin italien, vos papilles vont crépiter de bonheur…

En prime, vos oreilles se régaleront avec un concert de LUCA COSTA !

Luca Costa, comme son nom l’indique est un rital pure souche. Il a beau parler -chanter- avec les mains, avoir un drapeau vert blanc rouge sur son Myspace, et certainement avaler des pizzas quatro fromaggi dès le ptit dej’, Luca Costa le « latin lover » a plus d’une corde à son arc: chanson pop et folk italiennes, mais aussi flamenco, ou encore musique cubaine…

A 19H30 — dégustation de vin italien pour le plus grand plaisir de nos papilles !

Quand on vous dit calor, calor…

COME ONE COME ALL !! L’apéro vernissage d’Hervé Malgorn vendredi 8 janvier !

afficherv.jpg

 

Une exposition de collages et peintures haute en couleurs et d’une piété insolente, sexuellement attractive et de port aristocratique…dans un lieu original, décalé et novateur !
Un artiste plasticien autodidacte, anthropologue et historien de formation, psychothérapeute de métier, qui s’amuse à détourner les codes les plus rigides, à unir les (apparents) contraires, à magnifier et sanctifier l’être humain…dans ses soi-disant « travers »…
N’hésitez pas à venir accompagné-e au vernissage, parlez-en autour de vous, les mécènes argentés et généreux ainsi que les galeristes aux ego mesurés seront les très bienvenus ;-)
Et si vous le souhaitez, venez déguisé-e si cela vous chante, venez « sur votre 31″ si cela vous amuse et vous excite, venez nu-e si cela vous sied…
Nous fêterons ensemble ce tout début d’année 2010 !;-)
« COME ONE COME ALL ! »

Starting à 19h30 avec sangria offerte à ceux & celles qui seront tout nu (mais non… c’est une blague)

Apéro vernissage du collectif HUMAN MILK SHAKE PROJECT + concert de nos amis les « raw wild » à 21H

nosparentsnesontpascelebres.jpg
Ils sont beaux, ils sont jeunes, ils ont du talent à revendre c’est le collectif « human milk shake project » qui s’approprie la bulle pendant tout le mois de décembre.
Starting à 19H30 avec Sangria offerte et tapas !

L’envie de réunir toi, toi, et toi. Et puis toi aussi. De travailler sur des projets complètement différents avec des artistes appartenant à des stratosphères parallèles.

Théâtre, expositions, soirées, concerts sont, entres autres, les activités de l’association.
Le principe est simple… tu veux passer une bonne soirée, c’est avec nous qu’il faut la partager !

Marine Beloir
:
« Jeune graphiste et créatrice bordelaise, diplômée d’un 2ndcycle de design global. Son travail est un mélange de graphisme, de plush (comprenez peluche), de ciseaux avec des bouts pointus, de chats énervés et prêt à en (dé)coudre, de squelettes, de broderies, de geekeries molles et douces, de trucs kawaii et de choses plus sombres… Il lui arrive aussi de porter un pull rouge et elle se refuse de regarder tout livre de photo d’Anne Geddes histoire de montrer que le militantisme fanatique est souvent déraisonné. Ou pas. »

Charlotte
:
« Dans Charlotte il y a 3 ans à l’ETPA, un comptoir chez Dupon, des pommes dauphines, les choses que je vois, le temps mort, des chocapics, des rues vides, de la musique pas très sympa, les livres très classique, un cœur en pain d’épice (ou pas), les lieux calmes, les eaux fortes (d’Otto Dix), l’univers seul, des p’tits chats, les dessins (d’Hans Bellmer), des polaroïds, mon hasselblad, un ciel nuageux, les oiseaux (souvent empaillés), une mer agitée, les muséums d’histoire naturelle, la famille Addams. Et tous ça depuis 25 ans (bientôt 26). »

Yannick Chambon :
Jeune designer global, avec en poche un diplôme supérieur en Arts Appliqués, consacrant son savoir plastique aux profondeurs de l’âme. Faut qu’ça sorte ! Les émotions, nous ne pouvons ni les voir, ni les toucher et nous ne saurons jamais les définir avec précision. Ici, l’artiste propose une représentation de ces émotions. Son personnage en est submergé et a la capacité de les voir.

Les toiles montrent successivement une souffrance, l’interrogation d’un homme qui perçoit clairement les émotions qui l’envahissent, qu’il tente de s’approprier, contrôler et manipuler. Collection à caractère thérapeutique à la recherche de soi, pour mieux se connaître, s’aimer et partager ses sentiments.


Fabien Domenech
:

Infographiste 3D/2D, diplômé en Arts Appliqués, cherche à mettre en image la nature humaine, plus précisement sa capacité autodestructrice, son individualisme, ses maladresses et sa vulnérabilité. Photomontage, encre de chine, peinture acrylique, modélisation 3D sont ses techniques d’expression. Il aime travailler quand tout la monde dort, avec un chat sur les genoux.

laetiket1.jpg
 

Auteur compositeur interprète, Laetikèt joue avec pertinence avec celle qu’on pourrait lui attribuer. Tantôt sarcastique, ironique, mélancolique ou revancharde, son univers est inspiré de tranches de vie souvent bien épicées. Percussionniste, accordéoniste, guitariste, sa voix accompagne avec merveille tous ces instruments sur scène. Elle a fait la première partie de Pierre Vassiliu, partager le plateau France bleu du printemps de bourges 2008 avec tiken jah fakoly et daniel Darc. Laetikèt a remporté le 3ème prix du trophée France bleu de la truffe de périgueux en août 2008. Ses titres sont diffusés sur plusieurs radios ( france bleu limousin, france bleu creuse, radioasso montauban, la grosse radio, emusic box) et en vente sur toutes les plateformes de téléchargement l’album est en cours et les souscriptions sont ouvertes…

http://www.myspace.com/laeti008

Sharitah Manush en concert à la Bulle ce vendredi !!

jungleq.jpg

 

Sharitah Manush à la Bulle c’est un peu comme si Lucky Luke et sa blonde Pat Poker, sous acide, venaient régler leur comptes en acoustique aux Daltons. Rajoutez une petite pincée de sauce pistou aux spaghettis de Morricone et vous obtiendrez un joyeux mélange de métaphysique psychélédique, avec un doigt de whisky frelaté et deux cuillères d’esprit manouche.

Voilà les Sharitah Manush, un duo attachant de chanson patraques et dans la marge où la poésie du n’importe quoi façonne avec brio un répertoire qui claque.

Manu et Sonia vivent leur musique comme Jolly Jumper boit de l’eau et ça se voit !

Samedi 7 novembre – Apéro vernissage de Véro !

091025200134.jpg
 

« Se raconter une histoire à partir de quelques coups de pinceaux,
s’ imaginer ce qu’on veut, se regarder comme dans un miroir ou pas.
Se reconnaître, se sentir regarder, epier ou bien devenir soi-même
voyeur …
- Qu’est-ce qu’ils me veulent tous ces regards ? je les connais pas moi,
pourquoi ils me regardent comme ça ?
et lui qu’est-ce qu’il voit ? Qu’est-ce qu’il se raconte ? Qu’est-ce qu’il imagine ?
Quelquefois on se regarde dans un miroir mais on ne se reconnaît pas,
quelquefois on se reconnaît plus dans les yeux de quelqu’un d’autre que dans
les notre .
Moi, je suis un peu tous ces visages, et vous ?  »

vernissage à partir de 19H30 en présence de l’artiste!

12
    • Album : Première visite - c'était pas gagné!
      <b>Premiere salle - l'espace snack.jpg</b> <br />
  • Catégories

 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres