jungleq.jpg

 

Sharitah Manush à la Bulle c’est un peu comme si Lucky Luke et sa blonde Pat Poker, sous acide, venaient régler leur comptes en acoustique aux Daltons. Rajoutez une petite pincée de sauce pistou aux spaghettis de Morricone et vous obtiendrez un joyeux mélange de métaphysique psychélédique, avec un doigt de whisky frelaté et deux cuillères d’esprit manouche.

Voilà les Sharitah Manush, un duo attachant de chanson patraques et dans la marge où la poésie du n’importe quoi façonne avec brio un répertoire qui claque.

Manu et Sonia vivent leur musique comme Jolly Jumper boit de l’eau et ça se voit !